mardi 10 novembre 2015

Ange et double


"[...] il n'y a pas des Anges séparés de la matière et des âmes destinées par nature à animer un corps matériel organique. Les uns et les autres sont des substantiae separatae : il y a des Anges demeurés dans le plérôme, et il y a des Anges déchus sur la Terre, des Anges en acte et des Anges en puissance. Ou bien encore cette scission peut s'entendre d'un même être, un unus ambo : le pneuma, l'Esprit ou l'Angelos [...] est la personne ou l'Ange demeuré dans le Ciel, le "jumeau céleste", tandis que l'âme désigne son compagnon déchu sur Terre, auquel il vient en aide et qui lui sera réuni, s'il sort finalement triomphant de l'épreuve. [...] Si l'âme a pour fonction étymologiquement d'animer, si elle est substance complète indépendamment du corps matériel organique qui la fixe provisoirement, c'est qu'elle a laissé dans le monde de lumière son "vrai corps", le corps céleste d'une pure matière encore "immatérielle", ou le vêtement de lumière qu'elle doit revêtir."

Henry Corbin, Temps cyclique et gnose ismaélienne, éd. Berg, p. 116-117
(Étonnamment proche de l'anthropologie/angélologie cathare)

mardi 13 octobre 2015

Sur l'Ecclésiaste


"L'Ecclésiaste, l'épicurien saducéen, nous pouvons l'imaginer comme un Horace qui laisse grande ou­verte, dans chacune de ses cent maisons, la porte de l'infini : le voilà inconsolable parce que, par chaque ouverture, l'Infini fait irruption, se jette sur lui, lui mordant le foie plus cruellement qu'à un Prométhée."

Guido Ceronetti, Le silence du corps, éd. LdP, p. 216.

dimanche 30 août 2015

L’ange




« L’ange de l’Éternel campe autour de ceux qui le craignent,
Et il les délivre. »
(Psaume 34, 7)


vendredi 17 juillet 2015

Esaïe 41, 10




N'aie pas peur car je suis avec toi.
Ne lance pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu.
Je viens te rendre courage,
je viens à ton secours et je te protège
(Esaïe 41, 10)


lundi 13 juillet 2015

Sans se mentir ni se flatter


William Henry Margetson - Faust et Mephistopheles (1885)


"Qui […] désire trouver une réponse au problème du mal, aujourd'hui posé, a besoin en premier lieu d'une connaissance approfondie de lui-même, c'est-à-dire d'une connaissance aussi poussée que possible de sa totalité. Il doit savoir sans ménagement de quelle somme de bien et de quels actes honteux il est capable, et il doit se garder de tenir la première pour réelle et les seconds pour illusion. L'une et les autres sont vrais en tant que possibilités et il ne pourra entièrement échapper ni à la première, ni aux seconds s'il prétend vivre — comme cela au fond devrait aller de soi — sans se mentir ni se flatter."

Jung, “Ma vie”, folio p. 518



King Crimson - Moonchild


La psychologie de l’inconscient, Freud, Adler, Jung, psychologie/biologie évolutionniste, etc., comme déploiement de l'héritage de Schopenhauer...


samedi 20 juin 2015

Σύνοδος | "marche commune"

(Image ici)

« Ne pouvant pas supprimer l'amour, l’Église a voulu au moins le désinfecter, et elle a fait le mariage. » (Charles Baudelaire, Mon Cœur mis à nu)